PPCR Quand l’arnaque se confirme

70

Pour schématiser :

  • Une aide-soignante devait obligatoirement partir en retraite en étant en classe sup
  • Idem pour les infirmiers
  • Une secrétaire médicale ou un adjoint des cadres devait partir en retraite a minima en atteignant la classe sup (2ème grade)
En effet, chaque année, les chiffres du Ministère démontrent que des milliers d’agents font valoir leur droit la retraite en étant toujours dans le 1er grade de leur corps.
Cet état de fait se traduit par des pensions de retraite très faibles et se devait d’être corrigé.
 
Aujourd’hui, le gouvernement s’appuyant sur sa politique d’austérité budgétaire, refuse d’appliquer le principe pourtant entériné avec certains syndicats.
Le gouvernement ne propose plus que de permettre aux catégories C qui seraient encore au 1er grade d’atteindre le grade supérieur juste avant de passer en retraite.
L’effet financier serait alors ramené à une simple augmentation de quelques euros sur la pension de retraite.

Du coup, les syndicats signataires prennent enfin conscience (un peu tard) de l’arnaque dont ils ont été victimes !
Quand on vous le disait ?