Petite victoire L’Agence Régionale de Santé renonce à nous débaser

91

Il est vrai que localement comme nationalement (Rouvray, Toulouse, Le Havre, …), le contexte dans les établissements psychiatriques publics est explosif !
Saluons donc les combats menés par les agents avec leurs organisations syndicales CGT pour contrer la casse de la psy publique !

Travaillons ensemble à amplifier ces mouvements pour obtenir un changement de cap !
 
Au CPN, la CGT va rester vigilante pour que la Direction renonce à appliquer les mesures d'économies qu'elle avait actées en début d’année (suppression de postes, de lits, de structures mais aussi non-remplacements, révision à la baisse du bionettoyage, recherche d’économies sur la gestion de la crèche, …)
La Direction doit entendre les demandes des agents qui, dans  tous les services, demandent simplement des moyens humains pour pouvoir exercer leur métier dignement et en sécurité !