Ouverture de l’Unite d’Hospitalisation Specialement Amenagee

51


L’Agence Régionale de Santé accorde au CPN une enveloppe de 1 900 000 euros pour le recrutement de personnels à l’UHSA.
D’après nos calculs, les salaires des IDE ISP, AS, ASE, ERGO, ASH, moniteurs de sport, secrétaire médicale,… se chiffrent à plus de 2 millions d’euros; d’où nos questions :
          Comment comptez vous budgéter de manière pérenne les emplois de l’UHSA ?
          Sur quel budget seront réglées les charges de fonctionnement ? (chauffage, entretien etc..)
Au sujet des conditions de travail :
Nous avons en mémoire le dysfonctionnement des remplacements pendant les congés d’été.
De plus, il ne vous a pas échappé que les agents du CPN travaillent à flux tendu toute l’année. Le fonctionnement et les règles pénitentiaires de sécurité dans l’UHSA nous imposeront de travailler en autarcie. Cela impliquera aux agents, d’être tenus de se présenter au travail en cas de sous effectif, d’être corvéables à merci pour besoin de service. Tout cela sans contrepartie.
Nous sommes inquiets pour la santé de nos collègues qui travailleront dans cette unité.
          Quelle garantie pouvez vous apporter à ces salariés sur leurs futures conditions de travail ?
Pour ce qui est du droit des salariés à disposer librement et sans contraintes de l’information syndicale, nous avons quelques réserves sur la facilité d’accès des élus syndicaux pour aller rencontrer leurs collègues en difficulté sur leur lieu de travail.
          Monsieur le Directeur, pouvez-vous nous assurer que les droits syndicaux seront accessibles à tous les salariés de l’UHSA, et qu’ils auront les mêmes droits que leurs collègues ?
          En ce qui concerne l’organisation du recrutement des professionnels dans l’UHSA, quelle démarche préconisez vous pour harmoniser expérience professionnelle et embauche de nouveaux diplômés au CPN ? 
L’embauche de personnel soignant pour compléter l’offre de soins dans l’UHSA doit permettre aux volontaires de bénéficier d’un temps de formation où ils ne seront pas présents dans les services.
          Comment comptez vous concilier une formation de qualité, spécifique aux impératifs de la pénitentiaire pour les futurs agents de l’UHSA et le manque d’effectif chronique au CPN ?
Le projet d’établissement repose sur les appels à projets (UHSA, NBH, …) qui coûtent chers à l’établissement et ne sont financés que pour partie par l’Etat. (d’où les 21 millions d’euros d’emprunt que le CPN devra rembourser avec intérêts)
          L’UHSA sera-t-elle provisionnée à hauteur de ses besoins ?
          Quand on additionne ces 2 données, le mécanisme de financement ne s’avère-t-il pas difficile dans un équilibre budgétaire recherché ?
          Pouvez vous nous certifier que le CPN ne sera pas en déficit, avec des conséquences sur l’emploi comme au CHU? (retour à l’équilibre)
 
Dans l’attente de vous rencontrer, veuillez croire, Monsieur le Directeur, à nos salutations distinguées.
 
                                                                             Pour la CGT du CPN, le Secrétaire    
                                                                                   FERRETTI Luc