Mobilisation du 28 janvier 2019 Les revendications CGT

85

  • une réelle prise de conscience de la situation de crise dans laquelle ont participé côte à côté, Direction et Agence Régionale de Santé,

  • une véritable écoute des problématiques de terrain et plus de respect pour les demandes émises par les professionnels et leurs représentants, 

  • une augmentation des effectifs (à minima 30 postes pour soulager les équipes en grande difficultés dans toutes les unités d’hospitalisation)

  • la réouverture d’au moins 10 lits d’hospitalisation sur une unité dédiée avec un fonctionnement du type de l’ancien Centre d’Accueil Permanent,

  • la mise en place de mesures urgentes pour lutter contre la violence au sein des unités d’entrée, principalement provoquée par le manque de personnels et de lits,

  • l’ouverture de négociations avec l’Agence Régionale de Santé à propos du calcul de la Dotation Annuelle de Financement qui sera allouée au CPN (table ronde syndicats / CME / Direction),

  • la mise en place réelle et sincère d’une démarche de prévention des Risques Psycho-Sociaux en faisant enfin aboutir le dossier  accompagnement par l’INRS et la CARSAT qui traîne lamentablement depuis fin 2017,

  • une demande de financement à l’ARS (appel à projet ? projet innovant ? PTSM ?) pour ouvrir une unité de pédopsychiatrie intermédiaire et spécialement adaptée à l’accueil de patients de 10/12 ans qui mettent régulièrement en difficulté nos collègues de Brabois et qui ne peuvent souvent être accueillis sur Horizon (cf ENNOV depuis 3 ans),

  • la convocation d’un CHSCT extraordinaire sur les difficultés du CMP Jacquard depuis la mise en route (à marche forcée et contre l’avis du CHSCT) de la réorganisation du PGN,

  • la convocation d’un CHSCT extraordinaire à propos de la situation actuelle de la Crèche et de la future délégation de service public.