Mise en place du GHT 7 La CGT du CPN demande une dérogation

116

En effet, vous n’êtes pas sans savoir que le CPN a toujours rempli ses missions d’établissement de référence en psychiatrie pour la Meurthe-et-Moselle et même au-delà..
Le « mariage » avec le CH de Ravenel et le CH de St Nicolas de Port a démontré la capacité du CPN à s’ouvrir et à mettre en commun des moyens et des compétences.
Le rattachement récent des secteurs de psychiatrie du G06 et du G07 constitue un autre exemple de l’engagement du CPN.
De nombreux partenariats sont déjà mis en place avec les différents acteurs de santé évoluant sur notre territoire (médico-social, associatif, généralistes, …) et même, à notre grand dam, avec les responsables de la future clinique privée de psychiatrie du Toulois.
Le motif de création des GHT étant de favoriser la mise en place d’une offre de soins graduée sur le territoire, nous sommes donc très étonnés de la décision unilatérale prise par le Directeur de l’ARS de « noyer » le CPN (et Ravenel) dans un GHT hétéroclite à forte dominante MCO sans qu’aucun diagnostic territorial n’ait été préalablement établi pour étayer cette position.
 
C’est pourquoi, la CGT du CPN vous demande de réfléchir à notre proposition de demande de dérogation et si vous en êtes d’accord, de la porter auprès des différents décideurs.
 
Je me tiens naturellement disponible pour échanger avec vous sur ce dossier.
Je vous remercie par avance du temps que vous consacrerez à l’examen de notre requête et vous prie d’agréer, Madame la Présidente, l’expression de mes salutations respectueuses.
 
Le secrétaire de la CGT du CPN
Emmanuel FLACHAT
 
Copie : UNAFAM – ESPOIR 54 – Présidente de CME   Mairie de Laxou – CGT Ravenel