MANAGEMENT: LE FOSSE SE CREUSE DE PLUS EN PLUS ENTRE LES AGENTS ET LEUR HIERARCHIE

93

Le management actuel est de plus en plus axé autour de l’adhésion des salariés aux « valeurs et intérêts » de l’établissement, à la recherche d’une « productivité » accrue.
Le salarié ne doit être en aucun cas en mesure d’opposer un point de vue différent sur son travail ou d’avoir une opinion critique.
C’est le paradoxe : le salarié dispose pourtant de son expérience, des connaissances de son métier, d’une éthique professionnelle qu’il est légitime à mettre en avant.
Mais le management moderne vise à exproprier les gens de leur expérience, de leur métier quitte à y perdre en qualité et efficience.
Le management recherche une perpétuelle mise en concurrence entre les individus sans vouloir se rendre compte de la défiance qui s’installe chez les subordonnés.
 
Aujourd’hui, le nouveau cadre, dans l’incapacité de comprendre ou de s’opposer aux stratégies que l’entreprise lui demande, n’a plus de repère.
On touche pourtant là à la question fondamentale : peut-on manager sans faire confiance et sans respecter les individus ?
Lorsque les salariés sont sans cesse sommés de se distinguer, de sortir du lot pour espérer se faire reconnaître, lorsqu’il leur est interdit de critiquer le travail et la façon dont il se déroule, lorsque les systèmes d’évaluation leur imposent des objectifs impossibles à tenir et sans qu’aucune négociation soit envisageable, ils ne peuvent continuer à travailler normalement !
Certains agents se désengagent, d’autres biaisent, mentent ou se mettent en danger pour espérer répondre aux injonctions qui leur sont faites.
 
Cet état de fait restitué dans le rapport d’expertise EMERGENCES, devrait alerter la Direction du CPN.
Il est urgent de remettre en cause la façon dont on nous fait travailler.
Il faut reprendre la main sur notre travail en recréant des perspectives collectives et instaurer le « bien-vivre » au travail.
 
La CGT invite les agents à se rassembler et à se syndiquer à la CGT pour faire bouger les choses.
La CGT revendique une autre vision du travail et soutient qu’il est possible d’opter pour un management alternatif où chacun y trouvera son compte.