Lutte du 15 novembre 2018 Retour sur la rencontre avec la Direction de l’ARS

119

Le Projet Territorial de Santé Mentale est presque bouclé. Il vise à soi-disant mieux prendre en compte le parcours patients en travaillant différents aspects (libéral, associatif, médico-social, sanitaire)

Notre "ambassadeur" selon la formule consacrée est Monsieur MANGEONJEAN !!!

Refus d'associer les organisations syndicales inexpliqué par l'ARS mais on nous restituera prochainement les travaux !

la situation dramatique de la psy (surnuméraires, fermeture de lits et de CMP) est assumée par l'ARS qui plaide pour faire encore plus sortir les patients et les orienter vers le médico-social et l'associatif.

Concernant les hôpitaux de jour, l'ARS nous a même dit que c'était nul de prendre des gens 1 jour par semaine pendant des années. L'ARS mise sur le développement des équipes mobiles pour aller directement chez le patient.

Le budget 2019 : l'ARS confirme être dans l'attente de certaines clés de répartition à l'échelle régionale mais comme le CPN est considéré comme surdoté …. on risque d'être débasé l'année prochaine de quelques millions. 

les cliniques privées de psychiatrie : celle de Toul a pris un retard considérable (Clinipsy Pasteur a dû redemander un délai et une autorisation à l'ARS) et elle ne sortira de terre que dans 2 ans ! A Thionville, par contre, la 1ère pierre a été posée il y a plusieurs semaines.

 

Bref, une rencontre sans surprise qui montre néanmoins les orientations à venir pour la psychiatrie publique.

La CGT a été mobilisée dans de multiples régions lors de cette initiative du 15/11/2018.

Il nous faudra continuer à convaincre, mobiliser et lutter sans rien lâcher si on veut revenir à une psychiatrie plus humaniste et solidaire.

La CGT du CPN continuera à participer activement aux prochaines initiatives.