Le médico social enfin revalorisé au CPN Sur les bulletins de paie de mars 2021

102

La CGT salue l’intelligence de notre Direction d’avoir reconnu qu’il était possible de faire un geste pour les exclus du Ségur.
Le CPN en a largement les moyens (rappelons l’excédent de 4 millions d’euros début 2020)
Notre établissement rejoint ceux qui ont osé braver et dénoncer les effets pervers de cet accord Ségur (CHS de Jury-les-Metz, CH d’Armentières, …)

Sans cette action concertée des 2 syndicats CGT de Ravenel et du CPN, sans le soutien de nos 2 présidents de Conseil de Surveillance et sans votre mobilisation, la Direction aurait fort bien pu se contenter de l’accord d’extension signé le 11 février 2021 par FO et CFDT (qui prévoyait seulement 183€ d’augmentation en juin 2021, sans aucune rétroactivité !)

Les agents de la MAS, du CSAPA, du CRA, du FAM, …, de nos 2 établissements obtiennent donc une augmentation non-négligeable de 915 € sur 2021 par rapport à l’accord d’extension négocié par certains avec le Ministère !

La CGT reste viscéralement convaincue que par la lutte, la mobilisation, l’établissement d’un rapport de forces, tout devient possible en termes de construction et de négociations.

D’autres combats sont encore à mener :
– négocier la prise en charge du différentiel de traitement de CTI non-versé au médico-social entre le 1er septembre et le 31 décembre 2020, soit 453 € par agent,
– tendre vers l’augmentation du CTI à hauteur de 300 € par mois pour TOUS,
– revenir sur l’accord Ségur, pour que lors des revalorisations des grilles indiciaires en 2022, TOUS les professionnels soient concernés, …

TOUS ENSEMBLE, POUR GAGNER DE NOUVEAUX DROITS !