LE 8 MARS : JOURNEE DE LA FEMME L’EGALITE SE GAGNE TOUS LES JOURS ET TOUT AU LONG DE L’ANNEE

86


La CGT revendique :
– une réelle mixité des filières de formation initiale et l’égalité d’accès à la formation continue pour toutes les catégories professionnelles. L’école doit jouer un rôle dans la lutte contre les stéréotypes sexuels ; 
–  l’égalité d’accès à la formation continue qualifiante pour toutes les catégories professionnelles ;
–  une réelle mixité des métiers pour les femmes et pour les hommes ;
–  l’interdiction du temps partiel imposé et de toute forme de précarité des femmes ;
– assurer un déroulement de carrière pour toutes les femmes et leur accès aux postes à responsabilité ;
– l’application effective du principe « à travail de valeur égale, salaire égal » par la reconnaissance des qualifications des femmes ;
·     par un vrai partage des temps sociaux : vie professionnelle, familiale et sociale ;
·     par le droit pour toutes les femmes de bénéficier de conditions de travail dans un environnement qui respecte leur santé ;
·     par le droit à un environnement de travail sans pression sexiste, sans harcèlement et sans violences sexuelle ;
·     par une organisation du travail qui ne repose plus sur une division sexuée du travail.
 
Pour conclure, nous pensons que la place des femmes est un enjeu démocratique fondamental.