GREVE DU 28 MAI 2013 MOTION DU COLLECTIF DES PSYCHOLOGUES DE LA CGT DU CPN

39

Depuis plus de 20 ans le salaire des psychologues n’a pas été revalorisé dans la fonction publique hospitalière !!
60 % des psychologues de la FPH sont contractuels et exercent souvent à temps partiel, dans un statut précaire, sans avancement de carrière ni prime de service et au final une retraite amputée de plus de 25 %.
Faute des budgets nécessaires, cette précarité ne sera pas résorbée : les concours sont trop peu nombreux et loi ANT très restrictive.
La hiérarchie des salaires entre les professions au sein de la FPH ne respecte plus le niveau de formation. Certaines grilles ont été ponctuellement revalorisées sans tenir compte de l’équilibre de l’ensemble.
Aujourd’hui, un psychologue débute au même salaire que d’autres professionnels de niveau licence tandis qu’il termine très en dessous de certaines professions dont le niveau de qualification est équivalent.
Les psychologues sont majoritairement des femmes : 80 % du corps environ. Comme dans toutes les filières très féminisées de la santé, la qualification et les responsabilités des psychologues ne sont pas reconnues et sont sous payées !
 
La CGT revendique :
 
– Une reconnaissance salariale de notre qualification et de nos responsabilités,
– Une refonte complète de notre grille,
– Une grille linéaire en adéquation avec notre diplôme et les responsabilités accrues qui nous incombent.
– Un début de carrière au 8ème échelon actuel : 2450€ brut, et le double en fin de carrière soit : 4900€.
– Un déroulement de carrière plus court, sur 20 ans maximum.
– Des budgets spécifiques pour les concours statutaires et pour les concours réservés de la loi ANT