GHT 7 Un bien mauvais départ

106

1) Achats

La centralisation progressive des marchés publics autour du service Achats du CHRU prend beaucoup de retard. Aujourd’hui, l’achat de véhicules a plus d’un an de retard ! Rappelons qu’il est prévu à terme que le CHRU gère l’ensemble des achats des hôpitaux du GHT et que le CPN finance la cellule marché du CHRU à hauteur de 140 000 € par an !!!)

 2) Informatique

Dans le cadre du système d’information hospitalier du GHT, il a été annoncé un budget de 15 millions d’euros sur 5 ans et attendu que le CPN y contribue à hauteur de 10% !!!

3) Blanchisserie

Le transport du linge doit être confié à un sous-traitant courant 2019. 
Concernant la qualité et les problèmes remontés par les soignants du CPN, le problème majeur est lié à la grande vétusté des matériels et à l’impossibilité pour la blanchisserie du CHRU d’emprunter pour le renouveler compte tenu de la quasi faillite du CHRU (dette de 400 millions !) Le CPN ne peut même pas exiger des pénalités ! 

4) Finances

Pour 2019, la part du CPN dans le budget G du GHT passerait de 175 000 à 248 000 €. D’autres dépenses suivront dans le cadre des prochaines mutualisations.

Pour la CGT, c’est inadmissible ! Moins ça marche et plus on paie ! 

La CGT demande une suspension des mutualisations de services dans le cadre du GHT tant que la situation financière du CHRU de NANCY n’aura pas été assainie.