Formation pas formatage

131

Jamais, la Direction ne nous parle de l’évaluation de la satisfaction des agents envoyés en formation. Et pour cause, quand on sait qu’aucun questionnaire n’est exploité ! Difficile dès lors de faire une analyse statistique et de voir si les contenus pédagogiques ou les formateurs doivent être changés pour mieux répondre aux attentes.
C’est d’ailleurs pour cela que la CGT a pris la décision de quitter la commission de formation, véritable mascarade, où la part laissée à vos représentants est réduite à peau de chagrin.
 
Tous les ans, des agents nous font pourtant part de dysfonctionnements ou d’interrogations sur certaines formations (formateur peu au courant de la psy voire contenu inapplicable sur le terrain, …)
 
En principe la richesse intellectuelle d’une formation se nourrit de la différence des débats, des échanges avec des intervenants extérieurs à notre structure hospitalière. Quoi de plus formateur que de partager d’autres pratiques, d’autres idées, d’expériences vécues ?
 
Au CPN, certains formateurs sont choisis au sein de des personnels de l’hôpital et sont bien entendus payés au même titre qu’un intervenant extérieur.
Tout cela est bien sûr réglementaire en surface, pas question de conflits d’intérêts (quoique), juste peut-être quelques « petits arrangements entre amis » qui questionnent …
Un autre aspect plus embarrassant apparait alors : se servir de la formation continue pour permettre de formater les agents, les renvoyer dans une posture d’apprenant pour éviter tout débat, toute critique, pour faire ingurgiter une pensée unique qui de fait ira dans le sens des préceptes politiques actuels de l’hôpital.
Il devient alors crime de lèse-majesté quand un « apprenant » ose prendre la parole pour évoquer un avis contraire de celui du « maître » !
Ce dernier, alors déstabilisé par un interlocuteur qui réfléchit, n’aura pas d’autre choix que d’user d’autoritarisme pour arrêter l’hémorragie de la libre-pensée qui redonnerait vie au débat, quitte à signaler le comportement déviant du « stagiaire » à la Direction !
 
La CGT a toujours déploré cette façon de faire, ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’elle le dénonce auprès des différents DRH : la formation ne doit pas être du formatage !
 
Pour la CGT il est indispensable qu’une réelle analyse soit faite sur toutes les formations, cela n’écarte pas la pertinence de certaines qui de façon réglementaire sont logiquement obligatoires, mais cela permettrait enfin de débattre objectivement en CTE sur le contenu plutôt que de discuter uniquement de l’aspect financier … ! La CGT réaffirme que la formation doit servir à l’individu pour acquérir expérience, qualification  et savoir-faire utiles pour le patient ! En  aucun cas, elle ne doit être détournée de son but pour permettre à l’employeur de travailler sur le savoir-être, la malléabilité et l’adaptabilité de l’agent à tous les changements (surtout mauvais) que l’on tente de mettre en place dans l’hôpital.
N’hésitez pas à nous faire remonter votre expérience si vous aussi avez été concerné(e) par des formations qui se sont déroulées de cette façon.