Don de jours de repos à un agent dont l’enfant est malade

102

L’agent qui en bénéficiera ne pourra pas prendre plus de 90 jours par enfant et par année civile.

La demande de l’agent qui souhaite bénéficier de ce don de jours de repos devra être formulée auprès de la DRH et être accompagnée d’une attestation médicale spécifiant la nécessité de rester au chevet de l’enfant.
 
Pour la CGT, cet appel à la solidarité entre agents est certes louable mais à l’heure où les 35 heures commencent à être remis en cause par certains employeurs, force est de constater que le législateur s’est bien abstenu d’étendre les jours enfant malade ou de créer un nouveau droit à congé spécifique … !