Développement durable La Direction rouvre le dossier

84

Pour la CGT, il est de bon sens que le CPN se préoccupe du Développement Durable et de l’Environnement.
D’ailleurs, depuis plusieurs années, nombreuses sont les propositions émanant de notre organisation syndicale qui vont dans ce sens.
Toutefois, cela ne doit pas se faire sans un minimum de précautions.
En l’occurrence, pour le tri du papier, deux éléments nous préoccupent plus particulièrement :

  • la confidentialité, indispensable dans notre secteur d’activité, est elle réellement garantie ? Quand on sait que le papier a été stocké sur Saint Julien plusieurs semaines en attendant la livraison des conteneurs prévus, on peut légitimement se poser la question…Quid de la suite du circuit ?
  • -le poids des conteneurs remplis, la difficulté à utiliser les poignées prévues lorsque le conteneur est plein et surtout la position des conteneurs, le plus souvent posés au sol et dans lesquels les agents peuvent être amenés à déposer du papier des dizaines de fois par jour en se baissant, sont, pour la CGT, une source nouvelle d’exposition et d’augmentation des TMS (troubles musculo-squelettiques) si aucun impact et aucune étude sérieuse n’est menée.
La CGT rappelle en outre que le CPN se targue d’être un établissement pionnier au niveau du développement durable avec notamment les couches lavables à la crèche, les bâtiments BBC, la baisse de l’émission de CO² dans l’atmosphère mais il parait utile de nuancer tout cela.
En effet :
  • les couches lavables sont rejetées par une majorité de parents qui préfèrent rester sur les couches jetables ;
  • le confort thermique des nouveaux bâtiments est clairement perfectible (demandez aux agents qui y travaillent),
  • la baisse de l’émission de CO² est apparue à travers la fermeture de la blanchisserie, mais le linge est traitée ailleurs (et le CO² rejeté ailleurs…),
  • les transports liés au linge (délocalisé !) mais également aux livraisons diverses (magasins, pharmacie,…) sont en constante augmentation du fait des choix politico-économiques de réduire les stocks alors même que les transports sont une source importante d’émission de CO²
  • l’usage unique et les déchets dans notre champ d’activité ont été démultipliés depuis quelques années par la disparition des stérilisations et par l’automatisation (sachets automate pharmacie, gobelets gouttes buvable de la pharmacie,…), …. 
La CGT appelle la Direction à ne pas uniquement se contenter d’un affichage bienpensant  mais aussi à écouter les propositions émanant des organisations syndicales, en espérant que la personne en charge du Développement Durable et de l’Environnement arrivée il y a peu au CPN aura la marge de manœuvre nécessaire pour mener à bien ses missions.