Communication du gouvernement Stop aux mensonges et à la manipulation

108

Pour preuves que leur monde d’après n’est en rien une rupture avec le monde d’avant, divers textes parus en « loucedé » :

  • rétablissement du jour de carence le 11 juillet 2020 ;

  • confirmation du gel du point d’indice lors du rendez-vous salarial du 24 juillet 2020 avec la Ministre de la Fonction Publique ;

  • le décret du 3 septembre 2020 entérine officiellement la possibilité de licencier un fonctionnaire hospitalier en cas de suppression d’emploi ;

  • la reconnaissance en maladie pro uniquement pour les professionnels de santé qui auront été victimes de formes sévères et placés sous oxygénothérapie (décret n°2020-1131 du 14 septembre 2020) ;

 
En outre, les fermetures de lits et de services ont continué un peu partout en France cet été, les urgences de Laval, Lens, St Omer et de St Brieuc sont entrées en grève, les projets de restructuration de grande ampleur ne sont toujours pas abandonnés (comme celui touchant le CHRU de NANCY : suppression de 1 000 postes et 174 lits), ….

Toutes les raisons sont réunies pour ne pas nous laisser abuser par la communication de ce gouvernement.
Le Ségur a été une imposture. La politique de casse de l’Hôpital Public est toujours en marche.

 

Rien ne changera si les travailleurs de la santé ne se dressent pas en nombre contre ce gouvernement pour revendiquer une VRAIE politique de rupture !

Tous ensemble à l’appel de la CGT, mobilisons-nous !