COMMISSION DE FORMATION DU 17 OCTOBRE 2011 LA CGT DEMANDE DES CLARIFICATIONS

73


Messieurs,
 
C’est une nouvelle fois avec regret que je me dois de décliner votre invitation à la Commission de Formation du 17 octobre après-midi.
Je suis en effet retenu par mes obligations professionnelles (réunion d’expression puis réunion équipement de l’UHSA)
Je vous prie à nouveau de bien vouloir excuser l’absence de la CGT.
 
En premier lieu, je vous remercie d’avoir abordé le problème soulevé par mon syndicat à propos du temps de formation des aides soignants dans le cadre des études promotionnelles.
Cependant, les réponses que vous avez apportées ne nous satisfont pas. A ce titre, la CGT a adressé un courrier à Monsieur le Directeur accompagné d’un argumentaire détaillé.
Nous souhaiterions aborder ce point au CTE du 18 octobre décalé récemment au 24 novembre prochain.
Vous trouverez une copie en pièce jointe de ce mail.
 
En 2nd lieu, certains éléments du compte-rendu de la réunion du 16 septembre 2011 (à laquelle nous ne participions pas) interpellent notre organisation syndicale :
         une enveloppe de 10 000 € est prévue pour les 12 professionnels de la Blanchisserie au titre de l’adaptation à leur nouvel emploi soit 833 € par personne ! Cela nous parait nettement insuffisant et appellera sans nul doute, à une révision à la hausse.
         sur les formations diplômantes, nous nous interrogeons sur la facilité accordée permettant aux techniciens et ingénieurs (catégories B et A) de limiter leur perte de salaires au titre du CFP : nous revendiquons le même traitement à l’égard des catégories C nettement plus défavorisées à notre sens.
         plusieurs éléments du compte-rendu soulignent l’augmentation du budget pour les formations de la DSO, les priorités des services et les formations diplômantes. La CGT s’en félicite mais demandera à l’avenir que l’augmentation soit détaillée par catégorie professionnelle afin de pouvoir juger à qui profite le plus cette hausse et tenter d’agir sur les personnels mis de côté.
 
Concernant l’ordre du jour du 17 octobre, la CGT soutient les demandes des agents formulées dans le cadre du D.I.F mais s’interroge néanmoins sur certaines formations refusées aux agents par la Formation Continue et qui, de ce fait, ne figurent pas dans la liste communiquée….
Par exemple : les cours de langue étrangère, ….
Il me parait difficile de justifier que certains agents voient ces formations acceptées et d’autres non : quel est le critère retenu ?
 
Concernant le bilan des formations « de la relation d’aide à l’entretien d’aide » et « approche systémique », nous saluons la démarche d’évaluation entreprise, même si le taux de retour reste encore un peu faible (1/3) pour nous forger une réelle opinion.
 
Je vous prie d’agréer, Messieurs, l’expression de mes salutations syndicales.
 
Le représentant de la CGT à la Commission de Formation
 
Emmanuel FLACHAT