CME du 20 juin 2019 Le compte rendu de la CGT du CPN

106

Des reproches ont fusé sur qui savait le mieux ce qui était bon pour les malades, d’autres plus acerbes sur les pratiques managériales ayant produit de la souffrance et allant même jusqu’à être responsable d’un accident de travail chez un praticien hospitalier, … Tout y est passé !

Le problème était tel que même l’intervention du Directeur n’aura pas permis de ramener de la sérénité dans les débats pour passer au vote le projet inscrit à l’ordre du jour.
Quant au représentant de l’Agence Régional de Santé, visiblement peu ému car sûrement habitué à ce genre de spectacle désolant, il choisira la fuite le nez vissé sur sa tablette !

On pourrait en rire mais cette guerre des chefs n’est pas sans conséquence pour les patients et les personnels, premiers dommages collatéraux ! Cela traduit bien aussi ce que devient notre système de santé et la psychiatrie publique … Une honte !