CHSCT du 15 décembre 2014 Le compte rendu de la CGT

79

Les 3 organisations syndicales à l’unanimité soulèvent les problématiques de cette organisation : pénibilité, fatigue, suppression d’un poste d’AS, juxtaposition de planning en 7 h 30 et en 12 h, non-respect des bascules, repos coupés, ….
 
Pour la CGT, il est tout à fait louable que les personnels cherchent à trouver la meilleure organisation possible pour assurer l’optimisation des prises en charge de leurs résidents.
Par contre, ce qui l’est moins c’est de présenter l’organisation du travail en 12 heures comme étant la solution miracle et ainsi occulter la problématique du manque de personnels !
 
Pour la CGT, ce projet d’organisation du travail en 12 heures à la MAS signifie :

  • 1 poste d’AS/AMP en moins dans un service déjà lourd,
  • aucune prévention des risques psychosociaux (travail en 12 h = fatigue, maladies cardio-vasculaires et risque de cancer accrus, augmentation des TMS et accidents de travail, …),
  • à ce jour, toujours pas d’étude d’impact sur la santé du travail en 12 h au CPN,
  • mathématiquement, aucune chance de voir les agents avoir un weekend sur 2 avec seulement 7 infirmiers !
  • les remplacements sur la MAS par des agents d’autres unités se feraient en 12 h !
     
La CGT demande au contraire un renforcement de l’équipe et une rencontre avec les tutelles pour obtenir des moyens supplémentaires.
La CGT rappelle en outre que le CHSCT ne peut aujourd’hui cautionner la mise en place de telles organisations du travail en 12 h quand un lien avec une dégradation de la santé est établi et qu’aucune mesure de prévention n’est assortie à cette dérogation à la réglementation du travail.