catégorie C LA GRANDE ARNAQUE

101

En effet, si les agents de début de grilles récupèrent en moyenne de 30 à 50 euros d’augmentation pour les plus chanceux d’entre-eux, il faut relativiser et mettre en face :

15 euros d’augmentation prévisible du SMIC, dès le 1er janvier

 12 euros d’inflation à ne pas négliger pour la seule année 2013 à ce niveau d’indice.

Et que dire d’un agent qui gravira ses premiers échelons en « gagnant » 4,63 euros à chaque palier atteint lors des dix premières années de sa carrière…

De plus, si nous «grimpons» plus haut dans les échelons, les «augmentations» fondent en dehors de la création d’un nouvel échelon de fin de grille. Au 12è échelon pour les échelles 3, 4, et 5 qui n’offrira que 14 à 45 euros d’augmentation à des agents qui, ne l’oublions pas, sont bloqués depuis plus de 4 ans au 11è échelon. Agents qui, de toutes façons, auraient bénéficié d’une prime GIPA (garantie individuelle de pouvoir d’achat) qui aurait dépassé cette pseudo largesse, puisqu’elle aurait atteint 750 à 850 euros. Au bout du compte, les agents concernés perdent de l’argent !

Quant à l’échelle 6 : Si un nouvel échelon (9) apparaît, et est, on ne peut plus attirant, n’est-il pas un eldorado inaccessible ??? A quel âge serait-il accessible ? Et pour qui ? En tout cas, en ce qui concerne les AS, il faudra faire une croix sur la catégorie active ! Ne serait-ce pas la répétition d’une situation déjà observée ??? Qu’en est-il de l’évolution de carrière ? Les ratios publiés cette année ont été revus à la baisse pour les grades d’aides-soignants et d’adjoints administratifs. Faut-il l’oublier ?

De toutes façons, que personne ne fasse de plans sur la comète !

Des déroulements de carrière raccourcis sont d’ores et déjà prévus en 2015 avec 5 points d’augmentation pour chaque échelon.

Très prochainement, débuteront les vraies négociations qui feront suite à la parution du rapport «Pêcheur». Elles déboucheront sur la création de nouvelles grilles dans la Fonction publique pour les catégories A, B et C. Grilles qui seront applicables dès 2016 (soit 10 ans après les dernières qui commencent à être obsolètes) face à une inflation et une augmentation du SMIC qui les ont bousculées sans aucune réaction des tutelles.

Retrouvez les grilles applicables au 1er janvier 2014 :
http://www.spterritoriaux.cgt.fr/IMG/xls/grille_cat_c_version_cgt.xls 

Conclusion : ces nouvelles grilles ne sont qu’un vulgaire trompe-l’oeil censé faire oublier un gel du point d’indice depuis juillet 2010 ; une augmentation du SMIC qui aurait de toutes façons été répercutée, que ce soit en 2014, mais aussi en 2015.
Et que dire de ces soustractions de notre salaire qui ont débuté en janvier 2011 pour aligner nos cotisations retraite sur celles du privé, et qui vont être gonflées avec de nouvelles taxes pour financer la réforme « Hollande » !!?