ASSEMBLEE GENERALE DU 19 AVRIL 2011 PROPOSITIONS CGT POUR CONSTRUIRE LE BIEN VIVRE AU TRAVAIL

86


1)    Réduire les violences institutionnelles :
 
Cela passe par l’amélioration des relations humaines et le respect de la personne.
 
          mise en place d’une cellule d’alerte pour répondre rapidement aux situations de violence morale, de menaces et d’atteintes aux agents,
          embauche d’un psychologue du travail intra-muros, garant de l’impartialité des débats dans la cellule d’alerte
          affirmation de l’implication et du rôle du Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) et du Service de Santé au Travail (SST) afin de mettre en place des actions coordonnées qui soient validées par l’ensemble des acteurs concernés.
 
2)    Construire le bien vivre au travail :
 
          combattre les situations de souffrance au travail,
          comprendre les organisations qui génèrent du mal être,
          revisiter certaines méthodes de management,
          favoriser le dialogue dans les équipes, formaliser du temps libre,
          actionner la cellule d’alerte, les actions CHSCT, le SST,
          formaliser des rencontres représentants du personnel, agents, responsables de pôle.
 
3)    Respecter le statut des agents de la FPH et le droit du travail :
 
          revoir la définition des profils de postes sur la disponibilité des agents,
          respecter la vie privée : non intervention téléphonique au domicile des agents,
          respecter le droit aux RTT, CA, etc,…
 
4)     GPMC – évaluation – promotion professionnelle :
 
          tenir compte des savoirs et de l’expérience des anciens,
          valoriser le travail,
          redéfinir une Gestion Prévisionnelle des Métiers et des Compétences qui respecte le grade et le métier des agents,
          combattre les glissements des tâches,
          mettre en place un dispositif équitable de promotion pour les agents (nomination au choix, …),
          questionner les 2èmes parties de carrière afin de permettre l’épanouissement professionnel des agents.
 
La gestion des deux points suivants sera déterminante pour la validation de notre engagement auprès de la Direction dans la prévention des risques psychosociaux :
 
          Blanchisserie:
 
Mettre en place une convention collective pour le maintien des emplois sur le site du CPN.
 
          UHSA :
 
Préparer un CHSCT spécifique sur la cohérence dans l’organisation du travail et des soins entre Pénitentiaire / Dr HORRACH / CPN.
 
Rappel : remplissez et continuez à nous faire parvenir vos cahiers revendicatifs pour peser dans les débats avec la Direction en vue d’ouvrir de véritables négociations !