ARCHAMBAULT – PASTEUR L’accueil des personnes âgées pour combien de temps encore ?

114

Et le personnel dans tout ça ?

Ce sont les grands laissés pour compte !

La Direction ne semble pas vouloir comprendre qu’avec cette orientation, le service d’hospitalisation d’Archambault n’accueillera fatalement que les cas les plus lourds. Le personnel est pourtant déjà épuisé (pour preuve, les nombreux arrêts-maladie ces derniers mois) Pour autant, pas question d’une quelconque reconnaissance : la Direction a rejeté la demande des personnels et de la CGT d’octroyer une N.B.I (prime) pourtant prévue dans les textes pour les Unités de Soins de Longue Durée. Motif : Archambault accueille des patients psy âgés mais ne peut en aucun cas être assimilée à une USLD !?)

Les personnels du CMP ne sont pas logés à meilleure enseigne : les missions augmentent mais pas leurs moyens que ce soit en terme d’effectifs ou de véhicules mis à disposition pour se déplacer !

Quant à l’Hôpital de Jour, y aura-t-il une augmentation des postes ? On peut raisonnablement en douter !

Il n’y aura qu’une réorganisation et un redéploiement des effectifs de l’unité d’hospitalisation Archambault vers Pasteur et le CMP ! Mais dans quelle proportion ? Que deviendront les agents en trop ? D’ores et déjà, le projet prévoit la suppression d’1 poste infirmier et la transformation de 2 postes d’aides-soignants en 1 poste d’assistante sociale !

Et les usagers là dedans ?

Les choix qui se dessinent pour eux et leurs familles semblent bien peu reluisants : un maintien à domicile ou dans la famille ? Une orientation dans des maisons de retraites publiques sous réserve de pouvoir franchir le barrage des listes d’attente à rallonge ? Un placement dans des structures privées à plus de 3 000 € par mois ?

Quand on sait qu’Archambault ne dispose que d’un mi-temps d’assistante sociale, le CPN ne semble pas prendre la mesure de l’ampleur du travail à accomplir dans l’aide aux différentes démarches des familles.

La prise en charge des personnes âgées dans notre société mérite mieux que ce que l’A.R.S. propose !