Alerte situation difficile à l’Unité A La réponse de la Direction

98

Dans son mail de réponse du 8 septembre, la Direction confirme :
– l'occupation des 3 chambres d'isolement
– un travail parfois à 3 voire à 2 (au lieu de 4)

Toutefois, la Direction adoucit le constat en expliquant que dans la mesure du possible, il y a eu des remplacements assurés par des soignants d'autres unités ou du pool de remplacement.
Nous n'aurons toutefois pas de réponse sur le fait que l'application WHOOG n'a pas été utilisée.
Idem pour la question soulevée sur la surcharge de travail et aux risques d'agression liés aux fréquentes injections retard demandées à l'unité A pour des patients hors programme de soins au sein de cette structure.

La CGT reste bien évidemment à la disposition des agents pour envisager les suites à donner à leurs légitimes revendications.