ABROGATION DE L’ORDRE INFIRMIER : UNE ETAPE DE FRANCHIE

97


Il reproche" le ton comminatoire de cet appel à cotisation […] tout à fait inadapté, et contraire aux engagements que votre conseil national me semblait avoir pris ".
Le ministre de la Santé ajoute : "…il serait opportun de suspendre l’action de l’organisme que vous avez mandaté pour opérer le recouvrement des cotisations ordinales de l’année 2011 ".
Cette étape marque un fléchissement dans la position du gouvernement
 
La CGT reste mobilisée : les infirmiers ne veulent pas payer pour travailler !
La CGT réaffirme que les employeurs sont dans l’illégalité lorsqu’ils demandent aux nouveaux embauchés de justifier du paiement de leurs cotisation et que seule l’inscription au fichier ADELI est requise pour exercer.
 
Exigeons l’abrogation de l’ordre infirmier !