9 juin 2016 La CGT dépose un préavis de grève locale

84

  • la suppression de 22 000 postes et la fermeture de 16 000 lits,
  • la concentration des hôpitaux au sein de mégastructures (passage de 1000 structures à environ 150 GHT),
  • la fermeture d’hôpitaux de proximité.
Au niveau local, la création du  GHT 7 à compter du 1erjuillet 2016 qui aura pour conséquences pour les salariés du CPN :
  • la mutualisation des fonctions supports (services achats et logistiques, service informatique, DIM, …),
  • la possibilité de regrouper certaines activités médico-techniques (labo, pharmacie, …),
  • la constitution de pôles inter-établissements et d’un projet médical commun,
  • la mobilité forcée des personnels à l’intérieur du GHT,
  • Un virage vers l’ambulatoire accompagné de fermetures de lits dans une gestion purement comptable.
Afin d’éviter tout contentieux, nous vous demandons d’appliquer la procédure prévue en cas de grève pour assurer la continuité des soins mais également garantir le droit de grève des personnels.
Nous souhaitons à cet effet que chaque cadre de service soit destinataire de l’information et la relaie auprès des équipes pour que chaque professionnel puisse librement se déterminer sur sa participation ou non au mouvement.
Bien entendu, nous restons disponibles pour évoquer ces questions avec vous.
 
Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Directeur, nos salutations distinguées.

Le Secrétaire de la CGT,                         
 
Emmanuel FLACHAT              
     

Copie : A.R.S. – Inspection du Travail