24 juillet 2020 La CGT provoque une réunion de crise CHSCT

126

Les problématiques soulevées par la CGT :

  • Un circuit d’information défaillant pour tous ces évènements indésirables graves découverts incidemment au mieux noyés dans les ENNOV, au pire par un appel d’agents.

  • Un dialogue social qui questionne

  • Des effectifs notoirement insuffisants, des remplacements hasardeux prélevés sur d’autres UF (notamment CMP), des vacataires retraités appelés à la rescousse mais sur une base 35h,

  • Un protocole hygiène qui apparaît bien fébrile au vu de la crise sanitaire COVID19 (masques, flux de personnes, affichages, nettoyage, …)

Les demandes de la CGT :

  • Appel systématique du secrétaire du CHSCT quand EIG (suicides, AT graves, COVID, …) au 07-88-03-63-71 (portable pro fourni par la Direction),

  • Transmission systématique du rapport circonstancié de l’EIG sur l’adresse chsct@cpn-laxou.com et mise en place d’une réunion de crise dans les 24 / 48 heures,

  • Demande de communication des effectifs de remplacement (mensualités accordées par UF ou pôle),

  • Clarifier les positions administratives des agents qui sont amenés à dépanner plusieurs jours et sont extraits de leur affectation d’origine : décision administrative, résidence administrative, mise à disposition d’un véhicule de service, … et la situation des vacataires à embaucher sur une base 38h comme pour l’ensemble du CPN,

  • Réexaminer la possibilité de prise en charge des assurances auto de nos collègues amenés à utiliser leur véhicule personnel dans le cadre de leurs missions,

  • Développer une politique d’hygiène plus efficiente, cohérente et à l’écoute des besoins exprimés par nos collègues,

  • Travailler rapidement le Plan de Continuité d’Activité du CPN en cas de 2ème vague,

  • Réinstaurer une cellule de crise COVID une fois tous les 15 jours pour le moment