14 mars 2019 Repanser et repenser la psychiarie

148

Ce ne sont pas les 100 millions d’euros alloués par notre ministre de la Santé qui vont résoudre les problèmes de tous nos hôpitaux en crise !
A titre de comparaison, 100 millions c’est le budget annuel du CPN !!!
Stop aux beaux discours du gouvernement !
Pour l’instant, la psychiatrie est toujours en crise et au CPN, c’est la misère : 

  • unités d’hospitalisation quasiment toutes en surnuméraires et sous-effectifs,

  • annonces de nouvelles fermetures de lits (projet G02-G06),

  • cession de la crèche du personnel à un opérateur privé,

  • arrêts-maladie et AT en augmentation et souvent non-remplacés, … !  

Tous les indicateurs sont au rouge !!! Que faut-il de plus pour nos dirigeants ?
 
Une convergence des luttes s’amorce dans ce secteur, la CGT y joue un rôle moteur et exige : 

  • le retrait des dispositifs d’évaluation et de certifications qui éloignent les professionnels de leur mission première dans les établissements de psychiatrie,

  • des budgets suffisants pour fonctionner et soigner dignement la population,

  • l’arrêt des fermetures de lits et de services, « pas de patients à la rue !» et « pas de lits réarmés ! »

  • des emplois qualifiés et pérennes,

  • une reconnaissance salariale, …

La CGT vous invite à préparer une motion qu’elle adressera à l’Agence Régionale de Santé ce qui nous servira d’appui dans les négociations à venir !
 
RDV jeudi 14 mars 2019 de 14 h à 16 h au local CGT – Pavillon Raynier