14 janvier 2020 Voeux de la CGT au Directeur du CPN

130


• Fermeture de lits (plus de 180 lits) et nombreuses suppressions de postes,
• Fermeture de CMP de cœur de ville (Foch, Médreville, …) et du CA Arc-en-Ciel,
• Sacrifice de notre crèche aux financiers voyous de la petite enfance LPCR
• Fermeture de la blanchisserie après un mort sur son poste de travail
• Dépenses budgétaires considérables au profit du BTP et des entreprises privées mais rien pour les personnels alors que le CPN est excédentaire,
• Comité d’analyse pour dézinguer  arbitrairement un syndicat,
• Mise en orbite de chefs de pôle qui n’ont d’ambition que leurs propres profits et leur plan de carrière,.
• Non respect de la réglementation du Code du Travail et étonnante surdité sur les pratiques managériales de vos « généraux » adeptes de la maltraitance.
• Mépris non dissimulé des rapports d’expertises CHSCT sur la souffrance au travail (Emergences, Syndex, …)

Pour tout cela, la CGT reconnait qu’en tant « qu’homme de parole et de terrain », vous avez réussi sans faille à réaliser votre mission de grand destructeur de votre propre financeur : le service public hospitalier. Un sacerdoce bien justement récompensé en 2019 de la médaille nationale de l’ordre du mérite !
Attention quand même, si vous en ressentez le moindre déracinement ou mal-être dans votre nouvelle vie de retraité, la CGT est là pour vous aider à traverser cette période délicate. En effet depuis votre arrivée à la tête de notre vénérable institution, elle est devenue experte pour conseiller et aider ceux qui souffrent …
La CGT quant à elle se veut plus proche des vœux des agents qui aspirent à:

• L’arrêt de la maltraitance institutionnelle et des RPS,
• L’arrêt des fermetures de lits et suppressions de postes,
• Une reconnaissance tant professionnelle que salariale, ….

La CGT vous dit « bon vent » et attend désormais un vrai changement de cap !

Les membres du bureau de la CGT du CPN