11 janvier 2022 En grève avec la CGT

103

Dès les grandes grèves de 2019, la CGT tirait la sonnette d’alarme sur la situation de nos hôpitaux, fracassés par les politiques de rigueur menées ces dernières années.
A ce jour, on compte 100 000 lits fermés depuis 2003 et 80 000 postes supprimés !!!
 
Après presque 2 ans de crise COVID, les personnels sont épuisés, en burn-out, ..
On ne compte plus les démissions, les demandes de reconversion professionnelle et le nombre de postes vacants ne cesse d’augmenter (plus d’une centaine rien que sur notre département)
Et à part un Ségur qui ne satisfait personne, qu’a fait le gouvernement pour empêcher le pire ?

  • de nouvelles fermetures de lits en 2020 et 2021,

  • un plan Blanc avec rappel des personnels sur leurs congés,

  • une majoration des heures supplémentaires pour des personnels déjà bien usés et trop souvent en dépassement de la durée de travail autorisée,

  • le renvoi au boulot des soignants COVID + asymptomatiques,

  • 100 balles pour les personnels infirmiers en réa et soins intensifs,

  • une loi de financement de la Sécu pour 2022 qui par son faible niveau va engendrer inévitablement de nouvelles suppressions de postes et de lits, … !!!

 
Et maintenant, la Légion d’Honneur à Agnès BUZYN ! Trop c’est trop !
 
L’évidence s’impose donc à nous et la CGT prend ses responsabilités en appelant de nouveau à la grève et à la mobilisation le 11 janvier 2022.
L’USD CGT Santé et Action Sociale 54 invite tous les professionnels à se réunir, à échanger avec leurs syndicats de proximité et à mettre en place toute action pour continuer à rendre visibles les revendications du secteur.

La CGT réclame un plan d’urgence et revendique
 :

  • l’augmentation des salaires à hauteur de 300 € mensuels pour TOUS minimum,

  • une revalorisation conséquente du point d’indice,

  • une revalorisation immédiate des grilles indiciaires pour les personnels exclus du 2ème volet du Ségur (administratifs, techniques et ouvriers, …) puis une réouverture des négociations pour retravailler l’ensemble des grilles de nos métiers,

  • un plan ambitieux de formation, d’attractivité et d’embauches,

  • la réouverture de lits et de services de proximité,

  • la réduction du temps de travail à 32h et la reconnaissance de la pénibilité par le droit à un départ en retraite anticipé, …

 

RDV à 14h, le mardi 11 janvier 2022
devant l’Hôpital Central à NANCY