Taux de promotion 2015 – 2016 – 2017 bonnes et mauvaises nouvelles

65

  • Seulement 13% des adjoints des cadres hospitaliers de classe normale pourront accéder à la classe supérieure en 2015 (contre 15% en 2014)
  • Seulement 11% des adjoints des cadres hospitaliers de classe supérieure pourront accéder à la classe exceptionnelle en 2015 (contre 12% en 2014)
  • Seulement 8% des secrétaires médicales pourront accéder à la classe supérieure (contre 10% en 2014)
  • Seulement 15% des psychomotriciens pourront accéder à la classe supérieure (contre 28% en 2014)
  • Seulement 14% des préparateurs en pharmacie pourront accéder à la classe supérieure (contre 27,5%  en 2014) 
Les seuls à bénéficier d’une « avancée » sont les ouvriers puisque désormais, le taux pour accéder au grade d’agent de maitrise principal passe de 7% à 10%.
 
Le comble, malgré la publication de cet arrêté,  il reste encore des ratios manquants ! Les taux de promotions des ASHQ de classe supérieure et les psychologues ne sont  toujours pas publiés à ce jour.
 
Les budgets des établissements hospitaliers et les contraintes, qui pèsent sur les dépenses de santé ralentissent les carrières des personnels. Les taux sont fixés de plus en plus finement par Bercy et le ministère de la santé, avec pour objectif de ralentir de manière durable les carrières des agents, et le point d’indice toujours en berne.
D’où, le sens de la mobilisation et notamment celle du 9 avril dernier pour combattre cette politique qui gèle la carrière des fonctionnaires depuis 2010 et nous a fait perdre un pouvoir d’achat considérable depuis 2000.
Pour la CGT, ce n’est pas ainsi que l’on relancera la croissance dans notre pays !