Retraite et catégorie active La CGT avait raison de ne rien lâcher

95

La DGAFP y rappelle que les professionnels dès lors qu’ils ont rempli la condition d’avoir 15 ans d’ancienneté dans la catégorie active, ont droit à un départ à la retraite anticipé même si au jour de la demande, ils occupent un emploi sédentaire.
 
Le dispositif est applicable aux pensions liquidées à compter du 22 juin 2015. Pour les pensions déjà liquidées, seules seront révisables celles notifiées à compter du 4 février 2014 et ayant fait l’objet d’une demande de révision dans le délai d’un an.
 
La CGT avait raison.
Malheureusement, la situation des agents grâce à qui le dossier a été soulevé n’est pas prise en compte. Il n’y a que très peu d’agents qui aient demandé la révision de leur pension au moment de la liquidation de pension.
C’est scandaleux aujourd’hui de dire à toutes celles et ceux qui sont en retraite : «Vous aviez raison, c’est grâce à vous que l’instruction est changée, mais ce n’est pas pour vous ! La seule solution pour vous, c’est le contentieux ! ».
 
Dans le même temps, il est indispensable d’amplifier l’exigence de la reconnaissance de la catégorie active dans nos professions.
Il importe de ne pas considérer que ce soit maintenant une idée révolue…