Punaises de lit Rien de tel que les experts

132

Si vous faites une VAD, vous n’avez qu’à faire les entretiens dans la cuisine du patient et aucune inquiétude, car la bébête ressentant les vibrations ne sortira pas dans le véhicule et restera dans vos affaires !
Après, il vous appartient de vérifier « tranquillement » que vous n’en avez pas sur vous et pour être sûrs, de vous mettre à poil avant de rentrer chez vous (vos voisins seront contents), de mettre vos vêtements dans un sac, de prendre une douche et de laver vos affaires.

Et ensuite ?

Et bien rien, car si par mégarde la bébête s’installe chez vous et ben c’est de notre faute et oui il faudra alors certainement brûler les meubles, désinfecter l’appartement et ce à vos frais car le CPN refuse toujours de le considérer comme un risque professionnel pris en charge par l’assurance de l’établissement. C’est vrai quoi, vous auriez très bien pu l’avoir ramenée d’une brocante… !

Après recherches, cet expert est on ne peut plus sérieux et la CGT ne remet pas en cause son CV.
La CGT du CPN a fait à de nombreuses reprises la demande d’une prise en charge assurantielle des risques biologiques pour les agents. Malheureusement elle a toujours reçu une fin de non-recevoir…
La CGT a activement participé au groupe de travail sur les punaises de lit, et face au refus de la Direction de traiter de l’indemnisation, a finalement décidé de quitter ce groupe.