PSYCHOLOGUES UNE MOBILISATION A LA HAUTEUR DES ATTAQUES S’IMPOSE LE 28 JANVIER 2011

109


Attaque de la pratique avec le Décret du 20 mai 2010, relatif au titre de psychothérapeute, qui nie la formation en psychopathologie et une partie de l’exercice.
A travers ces attaques de la profession, c’est la remise en cause de la dimension psychologique et humaine qui est visée dans notre société au profit d’une conception normative et sécuritaire correspondant à la logique marchande des nouveaux services publics sanitaires, médico-sociaux, éducatifs, scolaires et enseignement supérieur.
 
Tous les psychologues, titulaires et contractuels, public/privé, ont besoin d’un statut stable avec la fonction FIR et de revenus décents afin de répondre au mieux aux demandes de la population et de l’ensemble des acteurs de la prise en charge sanitaire, sociale et scolaire.
Plusieurs démarches unitaires syndicales et associatives (rencontres auprès du ministère, recours au Conseil d’Etat en cours d’instruction) ont mobilisé la profession mais sans réponse aux revendications, il nous faut donc organiser une pression plus forte. Ainsi de nombreuses Assemblées Générales se tiennent dans les établissements, révélant une volonté d’action de nos collègues.
 
La CGT appelle à une journée de grève avec une action nationale le 28 janvier 2011 à 14H00 devant le Ministère de la Santé – 14 avenue Duquesne, à Paris
Jour où seront remises les pétitions « psychothérapeute et FIR » signées par l’ensemble de la profession :
 
Un préavis de grève national est déposé par la CGT.