ORDRE INFIRMIER Declaration unitaire au Haut Conseil des Professions Paramedicales du 5/02/2013

92

Nous voyons les procès fleurir. Ainsi le : 09 janvier 2013 : CROI de Nancy pour une infirmière ; 14 janvier 2013 : tribunal de Nanterre concernant un pédicure-podologue ; 17 janvier 2013 : tribunal de Chambéry un masseurs-kinésithérapeute ; 18 janvier 2013 : tribunal de Marseille une infirmière ; Le 19 mars 2013 : au tribunal de Paris une infirmière est convoquée ; 24 janvier 2013 : CNOI de Paris pour une infirmière. Doit-on ajouter les 66 infirmier-es sur 66 du centre hospitalier Le Cateau-Cambrésis dont le directeur s’est vu interroger par la gendarmerie ? Combien laisserez-vous de professionnel-les inquiété-e-s par une structure inutile et peu encline à la reconnaissance des professions si l’on en juge par leur absence de prise de position sur le dossier de la perte de reconnaissance de la pénibilité des infirmier-es ?
 
L’intersyndicale CFDT, CFTC, CGT, FO, Sud santé, UNSA souhaite attirer votre attention sur les injonctions des DRH d’établissement, directeurs d’IFSI qui font pressions sur les futurs ou nouveaux diplômé-e-s pour les sommer d’ adhérer à l’ordre départemental infirmier DE ou des masseurs-kinésithérapeutes DE et l’ordre régional des pédicures-podologues
DE.
 
Dans un contexte de forte pénurie de ces professionnels, d’une fidélisation en berne dans les établissements cette démarche met en difficulté les structures dans leurs objectifs de recrutement de professions vitales à l’organisation des soins et du service public de santé.
…. Bien que la Loi de 2006 rende l’inscription obligatoire, je vous rappelle que le décret fixant les modalités d’application de l’article 63 de loi HPST (inscription automatique) n’a toujours pas été publié et ne le sera sans doute jamais.
Tous ces arguments doivent vous amener à recevoir l’intersyndicale sous peine de radicalisation du mouvement de refus des ordres professionnels.
 
Veuillez recevoir, Madame la Ministre, nos sincères salutations.
L’intersyndicale CFDT, CFTC, CGT, FO, Sud santé, UNSA.