NI AUJOURD’HUI NI DEMAIN ET MEME SOLDES … les ordres, on n’en veut pas !

76


De plus, à quoi sert :
• Un ordre qui reste muet lorsque la profession se fait arracher la reconnaissance de la pénibilité du travail et la retraite anticipée.
• Un ordre qui se précipite en faveur des propositions formulées dans un rapport qui propose la suppression des décrets d’actes des professions de santé, et préconise la mise en place de nouvelles professions de santé sur la base des coopérations professionnelles rendues possibles par la loi HPST.
• Un ordre qui soutient les principes de coopérations professionnelles qui vont provoquer une déréglementation de nos professions de santé.
• Une structure rejetée en masse par la profession…..
 
…. A quoi sert il ?…. à rien !
 
La CGT, porteuse des revendications de l’ensemble des professionnels, va continuer de tout mettre en oeuvre pour une abrogation de tous les ordres professionnels.
 
Message aux banques et financiers de l’Ordre Infirmier :
Non, les mesures prises par le Conseil National concernant les nouveaux montants de la cotisation pour l’inscription au tableau à savoir 30 euros pour les salariés et nouveaux diplômes et 75 euros pour les libéraux, ne permettront pas l’adhésion en masse des près de 500 000 infirmières.
Le renflouement des caisses vides, la réduction du déficit abyssal n’aura pas lieu, c’est mission impossible!
 
Montreuil, le 31 mars 2011