F3SCT du 5 décembre 2023 Le compte rendu de la CGT du CPN

185

En préambule, la CGT rappelle à Mme ROTH, Directrice, que de nombreux dossiers portés par notre organisation syndicale restent encore dans l’attente de réponses depuis la séance du 13 octobre 2023 :

  • Communication du document transmis aux agents par la médecine du travail concernant la prévention autour du risque majoré de cancer du sein pour les travailleurs de nuit,
  • Procédure et raccompagnement des collègues en cas d’amplitude de poste excessive (doublement de poste, …)
  • Présentation des travaux en cours de l’ergonome et recrutement pour son remplacement
  • Recensement actualisé des produits chimiques utilisés dans les services et par les entreprises extérieures (dont le listing des fiches de données de sécurité date de plus de 10 ans !!!)

Mme la Directrice en prend acte et une réponse nous sera apportée …

La CGT poursuivra sans lassitude ce genre d’intervention en début de séance puisque nos revendications concernent directement nos collègues, leur santé, leurs conditions de travail et leur sécurité ! On ne lâchera rien !

Enveloppe F3SCT :

Chaque année, une enveloppe de 10 000 € est mise à notre disposition.

Décision prise à l’unanimité de financer sur le reliquat de cette enveloppe, la remorque à bennage hydraulique (service voirie)

Contrats Locaux d’Amélioration des Conditions de Travail (CLACT 2023) :

Plusieurs dossiers ont été présentés à l’Agence Régionale de Santé pour obtenir un financement à hauteur de 50% du montant de dépenses engagées.

A été retenu l’achat d’un matériel de débouchage des flacons sécurisés à la pharmacie (42 500 €)

La CGT obtient que le CPN finance sur le plan d’équipements 2024 les rails de levage à la MAS et les plateformes bureautiques à hauteur variable (autres demandes rejetées par l’ARS dans le cadre du CLACT)

Retour Inspection Unité D :

Suite à l’inspection et à notre intervention en F3SCT du 13 octobre dernier, ont été décidées :

  • la sécurisation de la terrasse par une haie végétalisée (plantée plus tard dans la saison),
  • la rédaction de fiches de postes AS / IDE pour le travail de nuit (finalisées),
  • la stabilisation des plannings et meilleure diffusion des infos depuis l’arrivée d’une cadre à temps plein sur l’unité.

Punaises de lit :

Malgré le protocole existant sur QUALIOS, la CGT pointe encore de nombreuses lacunes et l’absence de réelle action préventive (pas de recherche / détection au niveau des services, absence de kit de désinsectisation dans les véhicules utilisés pour les visites à domicile ou les transports patients, nettoyage des véhicules prévu une seule fois par an sauf initiative personnelle de l’agent, absence de campagne d’information institutionnelle malgré la recrudescence des cas et les conséquences potentiellement graves pour les personnels impactés, …)

La Direction répond qu’un travail va être demandé à l’équipe opérationnelle d’hygiène pour une présentation en F3SCT le 12 mars 2024 !

Bilan 2023 des HUBLO :

La CGT obtient l’engagement d’une présentation 2 fois par an en juin et décembre.

Principaux services bénéficiaires de ces renforts : MAS / BONVOL / UPPA / Unité A / UPPAM

La Direction n’a pas été en mesure de nous fournir le nombre de HUBLO non-pris, le coût de ce dispositif, l’équivalence en nombre de poste que représentent toutes ces missions, …

La CGT rappelle que HUBLO n’a pas vocation à devenir un mode normalisé de gestion de la pénurie d’effectifs soignants.

Le bilan devrait nous permettre d’analyser là où les services ont le plus besoin de personnels en poste, d’attention sur l’organisation et les conditions de travail ainsi que les risques d’usure professionnelle, ….

Plus particulièrement, la situation sur l’Unité A n’est pas aussi idyllique que présentée par la Direction qui reconnaît que le 12h est plus difficile voire impossible à remplacer par la suppléance.

Accidents de travail :

Suite à notre interpellation en octobre dernier, la Direction propose :

  • à partir de janvier 2024, un espace partagé sur le serveur T avec un tableau des accidents remontés à la DRH,
  • la création d’une commission spécialisée qui sera chargée d’interroger et d’analyser les causes de ces accidents.

La Direction confirme enfin qu’à tout moment, elle accepte qu’un(e) représentant(e) du personnel demande une enquête ou une réunion quand il/elle est informé(e)

Transports patients :

Aucune donnée sur ce qui est accepté ou refusé si ce n’est le montant payé aux entreprises privées.

Demande que le service transport du CPN puisse reprendre une partie de cette activité et qu’une réflexion soit menée autour de l’accompagnement soignant.

La Direction répond qu’un groupe de travail est en cours …

Prévention des Risques Psycho-Sociaux :

Depuis plus d’un an, la CGT insiste sur la nécessité d’une reprise de l’accompagnement par un cabinet extérieur.

La Direction après avoir « torpillé » la démarche engagée précédemment avec l’INRS / CARSAT, envisagerait de faire appel à l’ARACT (Agence Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail) mais uniquement pour travailler sur la méthodologie.