Extension du CTI au médicosocial Des avancées en dents de scie

183

Pour les agent.e.s de la Fonction Publique Hospitalière exerçant dans des établissements autonomes non rattachés à un établissement public de santé, le gouvernement estime que cela nécessite « des investigations et un temps d’analyse complémentaire. Une réunion sur les conditions d’extension du CTI aux personnels de ces structures sera convoquée avant la fin du 1er semestre 2021. ».

Proposition totalement incompréhensible, car lors de la précédente réunion, suite à notre exigence d’un engagement ferme pour l’obtention du CTI dans ces établissements, M. Laforcade a fait une ouverture sur le sujet avec proposition d’une autre réunion spécifique sur l’extension du périmètre du CTI pour les salarié.e.s des établissements autonomes de la FPH, afin de les intégrer par le biais d’une prime ou indemnité transitoire pour le milieu de l’année 2021.

La CGT a été surprise de ne pas retrouver dans le document remis pour la réunion de cette semaine l’engagement annoncé la semaine dernière. Quelle crédibilité accorder à la parole et engagements tenus par la mission, si cela change entre deux réunions ?
Les personnels attendent depuis trop longtemps que soit réparée cette injustice, il est temps que le gouvernement prenne en compte leur demande.

Une prochaine réunion est déjà prévue le mardi 9 février 2021,
La CGT continuera à demander un engagement clair et ferme pour que tous les profesionnel.l.e.s de la Fonction Publique Hospitalière bénéficient du CTI, il en va de la défense du statut et du respect du principe d’égalité de traitement pour toutes et tous.