Exclus du Ségur La CGT du CPN demande le versement du CTI pour le médico social

122

La CGT vous a également expliqué qu’au-delà de l’absence de reconnaissance professionnelle évidente et de l’injustice criante, cette mesure allait engendrer des difficultés d’attractivité et de mobilité au sein des services précités. Vous nous aviez répondu être mobilisées et aviez accepté qu’une motion du Conseil de Surveillance soit rédigée et diffusée aux tutelles.
Néanmoins, vous n’aviez pas souhaité verser pour le moment ce CTI tant qu’une position ministérielle claire ne vous avait pas été donnée.
 
Or à ce jour, plusieurs directions d’établissement en France ont pris courageusement leurs responsabilités en acceptant de verser par avance ce CTI  dès le 1er septembre aux agents des structures médicosociales de leur établissement.
Ainsi, la Directrice de l’EPSM de Lille a octroyé le CTI aux agents de la MAS.
Plus proche de nous, le directeur du CHS de Jury-les-Metz a versé le CTI aux personnels de la MAS et du CSAPA après avoir officialisé sa position en Comité Technique d’Etablissement devant les représentants des personnels.
Partout en France, des mouvements de grève se multiplient dans ces structures injustement discriminées.
Force de proposition, la CGT du CPN vous invite donc à reconsidérer votre position et qu’en attendant l’issue des négociations en cours, le CPN verse le CTI aux agents de la MAS, du CSAPA, du CRA et du service Mandataire Judicaire, avec effet rétroactif au 1er septembre.
 
Madame DESCHAMPS, vous avez eu le courage de signer une tribune humaniste dans le journal Le Monde pour un monde d’après, nous vous encourageons donc à poursuivre dans cette ligne en prenant une position politique forte.
Madame SILVESTRI, vous avez su être à l’écoute de nos revendications pour l’amélioration des conditions de travail et de prise en charge au sein de notre Hôpital, nous vous prions d’accepter de soutenir notre demande.


Dans l’attente, veuillez recevoir, Mesdames, l’expression de nos salutations respectueuses,
 
Les représentants des personnels CGT
 

Emmanuel FLACHAT, Jacques BRIMONT, Amélie DRIGET et Sylvain BELUCHE