CTE DU 22 JANVIER 2013 Le compte rendu de la CGT

76

1°) réorganisation du PRISME :
 
La Direction nous confirme :
         la réorganisation en 3 unités de 10 lits,
         le recalibrage de votre effectif de fonctionnement (suppression de 7 postes d’aides-soignants, 3 d’infirmiers et un d’éducateur),
         la suppression des repas thérapeutiques,
         des travaux a minima, …
 
Notre organisation syndicale ne peut se satisfaire de ce projet.
Nous avons demandé au Directeur de revenir sur les points suivants :
         associer les professionnels du PRISME à la réflexion et prendre en compte leur questionnement légitime ainsi que leurs inquiétudes sur la prise en charge des patients restants,
         maintenir le sur-effectif pour permettre d’assurer des soins dans des conditions optimales compte tenu de la spécificité des patients du PRISME (pas question de renvoyer vers le service de suppléance au même titre que les autres services du CPN)
         maintenir impérativement les repas thérapeutiques comme pratiqué actuellement (il ne s’agit pas d’un confort pour les soignants mais bien d’un soin prodigué aux patients pendant une heure)
         d’effectuer des travaux d’amélioration des locaux notamment salles de bains, W.C, … (on ne comprendrait pas que la Direction économise 45 000 € sur les repas thérapeutiques et ne propose rien en retour)
 
Nous avons également ré-interpellé la Direction sur les problèmes d’absentéisme, d’accidents de service, de doublements de postes et de violence qui justifie selon nous le maintien des effectifs actuels.
 
La Direction a décidé de différer le projet dans l’attente d’un CHSCT prévu le 12 février 2013 et de la programmation d’un prochain CTE.
 
2°) candidature nouveau médecin du travail :
 
La CGT du CPN se félicite d’accueillir un nouveau médecin venant de la Maternité Régionale et qu’il soit mis fin à la polémique concernant l’indépendance du médecin actuel.
Nous votons POUR et souhaitons pouvoir travailler en lien étroit avec Mme le Docteur MISSENARD notamment au sein du CHSCT.
Sa prise de fonction est fixée au 1er février 2013.