Crèche du CPN Communiqué de presse CGT

98

Se rajoutent à ce constat, un service rendu aux usagers et des conditions d’accueil des enfants qui se détériorent à vue d’œil, avec des inquiétudes sur leur sécurité.
Les agents l’ont récemment exprimé avec force et émotion à la Directrice.
Le constat est grave, étayé d’un argumentaire précis et accablant.
Malgré cela, la Directrice du CPN refusera d’entrevoir la moindre idée de rompre le contrat.
Sa position est donc claire, cela donne une idée sur ses conceptions politiques dans sa gestion de notre hôpital public.


Le CPN, comme tous les hôpitaux publics, subit de plein fouet une très grave crise institutionnelle dans le recrutement et la fuite de personnels.
Une crèche hospitalière est un atout indéniable pour garantir aux agents des conditions de travail correctes. Avoir choisi de la confier à LPCR aux méthodes de gestion équivalentes au groupe Korian pour les personnes âgées est une erreur.

La CGT du CPN avait alerté bien en amont de la décision prise en catimini. Elle lutte aujourd’hui aux cotés des agents pour redonner la gestion de sa crèche à l’hôpital et demande à la Direction du CPN une résiliation immédiate du contrat avec LPCR.

Pour la crèche, pour les enfants, pour leurs nounous et pour la sauvegarde de l’hôpital public.