Contamination de personnels au COVID 19 La CGT du CPN dépose un DGI

111

Conformément à la réglementation en vigueur, ces dispositifs d'alerte utilisés par les représentants CGT au CHSCT avaient pour but d'une part, de faire prendre la mesure du risque à la Direction et d'autre part, d'engager cette dernière à diligenter une enquête pour rechercher les causes et mettre en place les mesures adéquates pour protéger la santé des travailleurs.

Ce travail fut réalisé en partie lors d'une réunion qui s'est déroulée mardi 7 avril 2020 entre les représentants CGT à l'origine de l'alerte (comme le prévoit le code du travail) et le Directeur des Soins, de la Qualité et de la Gestion des Risques du CPN.
La CGT a demandé entre autres que la Direction fasse des recherches afin de voir quelles personnes avaient été en contact mais surtout qu'elle s'engage à dépister massivement les professionnels et les patients de ces unités.


Notre demande a été entendue puisque la Direction du CPN, le 8 avril 2020, a finalement accepté de tester les professionnels et les patients de l'UPPA, de NDBR et de BONVOL.

Vos représentants CGT au CHSCT restent à votre entière disposition pour toute problématique rencontrée sur le terrain.
Prenez soin de vous et comptez sur notre engagement à vos côtés.