Compte rendu et analyse de la CGT du CHSCT du 20 septembre 2011.

96


Si le Directeur de l’établissement est président de droit du CHSCT, il n’a pas comme prérogatives d’orienter l’ordre du jour ni les débats comme il prétend vouloir l’imposer aux membres du CHSCT.
De plus sur des sujets aussi importants que l’UHSA, la blanchisserie, le service sécurité ou la crèche, les représentants du personnel ne disposent d’aucun document de travail.
 
C’est ce qu’a dénoncé le représentant de la CGT qui a invité l’ensemble des élus du CHSCT à faire preuve de plus de consistance et de détermination devant une direction qui pense que les membres du CHSCT sont aux ordres.
 
UHSA : le recrutement et les postes correspondants sont en principe financés par l’Agence Régionale de Santé.
La direction ne dispose pas pour l’instant de ces crédits alloués par l’ARS pour faire fonctionner ce service.
Nous pouvons craindre avec raison que l’ouverture de ce service ne puisse se faire que par mutation interne, sans compensation des postes nécessaires. Cela reviendrait à vider encore un peu plus les services déjà en difficultés.
La CGT interpelle le Directeur et lui demande de se prononcer sur l’ouverture de l’UHSA.
Le Directeur ne prend l’engagement d’ouvrir cette structure que si les compensations budgétaires sont allouées.
La CGT prend acte.
 
BLANCHISSERIE : la Direction confirme la fermeture de la blanchisserie. Le linge de la crèche et celui de certains patients dont l’orientation se rapproche d’un projet de réhabilitation seront maintenus sur site, le reste sera pris en charge par l’Office d’Hygiène Sociale. La Direction fait état du reclassement des agents titulaires et des CDD. Aucune personne ne reste sur le bord du chemin d’après la direction.
Aucune information écrite tant sur le contrat qui lie l’OHS et le CPN sur le marché du linge, que sur le reclassement des personnels ne nous a été communiquée.
A la demande la CGT, la Direction avait refusé de mettre en place une cellule avec un accord local sur le suivi et le reclassement professionnel des agents.
Sur la bonne foi de la direction, la CFDT remercie fortement le directeur des services économiques au nom des salariés sur la gestion de ce dossier.
La CGT demandera par courrier la confirmation écrite des reclassements et des mutations des agents de la blanchisserie afin que se confirme la bonne foi de la direction.
 
SERVICE SÉCURITÉ : la Direction nous informe que les moyens de sécurité à l’UAUP sont surdimensionnés et que 2 postes seront récupérés sur le CPN.
« le personnel est plutôt satisfait de la proposition, ça rassure ».
 
CRÈCHE : si l’ensemble des organisations syndicales se réjouit de l’ouverture de l’étage, l’augmentation de la charge de travail et les horaires des agents de la crèche n’étaient pas à l’ordre du jour. La CGT rencontrera les agents de la crèche pour construire des propositions
 
SERVICE de SANTÉ au TRAVAIL : on note une forte augmentation des arrêts de travail liés aux patients agités. La CGT constate avec regret le manque de proposition d’actions préventives qui sont des prérogatives du médecin du travail.
La CGT ré-interpelle de nouveau le Directeur et pose la question de la qualification de l’agent qui occupera le poste de psychologue du travail.
La Direction nous confirme que ce sera bien un psychologue qui sera embauché.
La CGT prend acte.