COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA CGT DU CH DE PONT A MOUSSON REOUVERTURE DES URGENCES 24 h/24

88

Nous tenons à apporter notre soutien au docteur CHABANE qui a oeuvré avec dynamisme pour sauvegarder les urgences et qui, aujourd’hui, fait l’objet d’une plainte pour diffamation de la part de la direction de l’établissement.

Même si cette lutte laisse présager un goût de victoire, la CGT restera vigilante sur toutes autres modifications organisationnelles de notre hôpital.

La CGT veillera à la bonne marche des procédures d’information et de consultation des personnels et de ses représentants sans lesquels toutes modifications des conditions de travail n’est pas possible.

La CGT ne cautionne pas la manière brutale avec laquelle l’annonce de la fermeture des urgences a été diligentée. Elle ne respecte ni la population, ni les personnels ni les règles élémentaires du droit !

Dans les semaines à venir, c’est la lutte pour le maintien du SMUR qui se poursuit. En effet, nous revendiquons, notamment, le renouvellement des contrats des conducteurs VLM (véhicule léger médicalisé) qui devraient s’arrêter en fin d’année, voire leur titularisation dans la Fonction Publique Hospitalière.

Fraternellement.

Aurélie BECK

Secrétaire générale pour le

Syndicat CGT du CH PAM.