26 septembre 2017 Sauvons la psychiatrie de la folie

99

Population et professionnels : nous sommes tous victimes du démantèlement de la Psychiatrie.
Nous subissons

  • La suppression des budget
  • La fusion de structures
  • La suppression de lits
  • Une réduction drastique des personnels
  • Des sorties prématurées de patients
Tout cela a pour conséquences :
  • La dégradation des conditions d’accueil dans les services
  • La fuite médicale dans le privé
  • L’augmentation à plusieurs mois du délai d’attente pour les consultations
  • Un retentissement important pour les familles des patients
  • La dégradation de la prise en charge et du confort hôtelier
  • Une augmentation de la violence et des suicides chez les patients
  • L’usure du personnel : des arrêts maladies, des accidents de travail, du burn out, et parfois des suicides
Le 26 septembre 2017, nous serons à 13 h 30 devant l’ARS à NANCY et une délégation CGT sera reçue
NOUS REVENDIQUONS : 
  • L’arrêt des suppressions de lits et leur réouverture dans les services d’hospitalisation ;
  • L’arrêt du gel du financement des hôpitaux ;
  • des Dotations Annuelles de Financement  répondant aux besoins en soins de la population, aux besoins en personnels et aux augmentations du coût de la vie*     
  • L’augmentation du personnel soignant dans les services d’hospitalisation avec embauche sous le régime statutaire de la fonction publique hospitalière ;*     
  • La cessation des fermetures de structures ambulatoires et la réinstallation de celles-ci au cœur du dispositif de soins afin de veiller à leur maintien au plus proche de la population ;
  • L’arrêt des privatisations des services techniques, logistiques administratifs et de soins ;
  • L’abrogation de la loi Santé et des Groupements Hospitaliers de Territoire qui place la psychiatrie sous la tutelle des CHRU ;
  • L’abandon des projets d’implantation de cliniques privées de psychiatrie ;
LA PSYCHIATRIE N’EST PAS UNE MARCHANDISE !
LES SOINS PSYCHIATRIQUES DOIVENT RESTER GRATUITS !
LES SOIGNANTS NE SONT PAS DES GARDIENS !
LES PATIENTS NE SONT NI DES TERRORISTES, NI DES CRIMINELS ! PAS D’AMALGAME !
POUR LE RETOUR ET LE DEVELOPPEMENT D’UNE PSYCHIATRIE HUMANISTE

ON MANIFESTE LE 26 SEPTEMBRE 2017