Magazine Centre Psycothérapique de Nancy gratuit - Cent pour cent Centre Psycothérapique de Nancy
Infos Centre Psycothérapique de Nancy
 
  Rechercher dans le site de la CGT du CPN :          
   12/9/2021     7h26    Flux RSS   
Adresse - Téléphone - Permanence
Membre de la CGT du CPN ?
  login :   
  mdp :   
 - s'inscrire -   
 
  - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - ... 60 -  
 
 CGT - Conseil de surveillance - 17 décembre 2020 - CPN
 

Conseil de surveillance du 17 décembre 2020

Le compte rendu de la CGT du CPN

A l'ordre du jour :

  • Nouveaux membres

  • Réforme du financement de la psy

  • Projet d'établissement

  • Hôpital de Jour Numérique à Essey-lès-Nancy

  • Extension du Ségur au médico-social


* Accueil de Mme Flieller nouvelle directrice de site du CPN :
Vient de l’APHP connue par son célèbre président Martin Hirsch et a fait un passage sur le CHRU de Nancy.

*Nomination d’un nouveau vice président du CS : Mr Pierre Baumann du CD 54

*Nouveaux membres : Mr Bouvier Grégoire (soupe aux sans abris), remplace Mr Petit, Mme Poirson présidente de l’association ensemble, Mr le Pr Laprevote en tant que médecin (remplace le Dr Laruelle)

 *Cession au bénéfice du Centre de Ressources Autisme de Lorraine du CPN des autorisations détenues par les centres hospitaliers sièges d’unités locales de diagnostic et d’évaluation
Le but est de regrouper les moyens qui actuellement sont trop éparpillés avec une efficience relative, étude réalisée par le cabinet SEDITIAM avec un volet financier de l’ordre d’un million d’euro.

Vote à l’unanimité

*Bilan d’activité du comité éthique :
-Travail bien souvent bénévole au regard des difficultés d’organisation et compte tenu du temps disponible des membres du comité.
-Comité composé de 29 membres, deux médecins, 21 professionnels volontaires, 5 membres consultatifs dont un juriste, l’aumônière du CPN, un philosophe (Pierre Olivier Monteil, membre du fond Ricoeur (Le Fond Ricœur est un ensemble documentaire unique au monde : sur tout un étage de la Bibliothèque de la Faculté de théologie protestante de Paris)
Compte tenu de la crise sanitaire, le comité éthique a rencontré bien des difficultés pour se regrouper et travailler.

*Reforme du financement de la psychiatrie et projet d’établissement qui en découle nécessairement :
Présentation identique à celle du CTE : Plus de crédits pour l’ambulatoire, numérisation des soins, suivi à distance etc…
La CGT dénonce la tarification à l’acte rampante qui menace encore plus la psychiatrie pourtant déjà bien attaquée.
Le virage ambulatoire, qui s’apparente plus à un dérapage comme en témoignent les constats alarmants de l’état de nos hôpitaux MCO au regard de la crise actuelle, va pourtant se poursuivre.
La CGT insiste sur le fait que la constitution d’équipes ambulatoires au détriment de l’intra hospitalier, entraine une diminution évidente des besoins RH.
Les dernières études en termes de santé mentale démontrent qu’aujourd’hui, il faut prendre le temps, écouter, être bienveillant et empathique pour soigner la souffrance psychologique et psychiatrique. Cette réforme va dans le sens contraire, il faudra se soigner vite fait mal fait, de préférence soi-même ou avec comme seule interface au mieux un écran ou pire un téléphone.
Cette politique dénoncée par la CGT ne semble pas vraiment émouvoir les administrateurs.

*Projet d’établissement : les futures grandes lignes directrices semblent ne se référencer qu’au PTSM.
La CGT dénonce une fois de plus que le PTSM exclut depuis le début les représentants du personnel qui pourraient apporter une véritable analyse et des diagnostics des besoins de la population.
Ces données pourraient s’objectiver à travers le travail des agents de terrain et ainsi enrichir de façon concrète les débats pour développer des projets.
Nous demandons donc une fois de plus que les représentants du personnels, forces de proposition sur la réalité du travail des soignants et les besoins des soignés, soient intégrés aux travaux.
A ce titre, la Présidente du conseil de surveillance soutient cette demande et affirme en faire part au niveau de l’ARS en demandant l’intégration des représentants du personnel dans ce PTSM.

*Vote de la CSOS du 16/12/12020 pour l’implantation d’un hôpital de jour numérique par la clinique privée de Toul sur Essey les Nancy :
Le conseil de surveillance ne semble pas ému de l’annonce faite par Mme La Directrice sur le résultat des votes à la CSOS du 16/12/2020 pour la validation du projet de la clinique privée de psy d’étendre son activité sur Essey.
En effet, les résultats du vote sont éloquents : 9 voix contre, 6 abstentions et 13 pour.
L’agence n’aura donc pas de grosses difficultés pour valider le projet de ces financiers de la santé (CLINEA). Mme La Directrice affirme qu’il n’y a pas de coopération entre l’ARS et le CPN pour débattre de ce sujet qui pourtant concerne bien notre champ de compétence.
Les dés semblent bien pipés d’avance !
De par cette attitude de non-concertation avec le CPN, l’ARS a d’ores et déjà décidé de promouvoir le secteur privé au détriment du public et ainsi offrir aux actionnaires de cette clinique (ORPEA CLINEA) l’argent public de notre sécurité sociale.
Quelle légitimité et quelle indépendance de ces ARS face au lobbying du privé ? On peut légitimement se poser la question ….
Aucune réaction de la part des représentants des usagers ni des médecins du conseil de surveillance.
Pourtant, ces élus siègent dans un établissement public, mais ne semblent pas vouloir le protéger …

*Point SEGUR :
Mme La Directrice participe à une action collective de la FHF pour demander une égalité de traitement salariale pour le médico-social ce vendredi 18/12/2020
La CGT rappelle qu’elle lutte depuis le début face à cette imposture, multiplie les actions et mobilisations syndicales et rappelle aussi que des directeurs d’établissements ont eu le courage de contourner cette justice sociale et salariale en versant le CTI au médico-social de leur propre initiative…

Rédaction CGT du CPN  |  2/9/2021 8:53:13 AM

 les commentaires

Cliquez-ici pour être le premier à laisser votre commentaire

ou
en utilisant Facebook!


 
CGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPN